Initiative multinationales responsables

L'initiative a été rejetée, néanmoins notre engagement continue !

Home 2021 – FR / Initiative pour des multinationales responsables

Comprendre les enjeux de l'initiative

Déposée en octobre 2016 et soutenue par une vaste coalition dont 114 organisations, l’initiative pour des multinationales responsables sera soumise au peuple pour votation en fin d’année 2020. Pour en comprendre les enjeux et les rebondissements qu’elle a suscité au parlement, écoutez Chantal Peyer, cheffe d’équipe entreprises et droits humains.

Actualités:

Non à l’initiative : l’engagement en faveur des droits et libertés se poursuit

29.11.2020

Le « oui » de la majorité de la population montre que celle-ci souhaite sans réserve que les multinationales suisses répondent de leurs actes aussi à l’étranger

Glencore : Affaires dangereuses dans un État défaillant

21.10.2020

Les personnes lésées peinent à obtenir réparation dans un pays aux institutions défaillantes. L’initiative pour des multinationales respon-sables permett…

Électromobilité : les fabricants de batteries doivent devenir plus transparents

02.09.2020

Communiqué de presse (02.09.2020) - Les batteries sont au cœur de la mobilité électrique. Une étude examine pour la première fois comment les principaux f…

Pourquoi Action de Carême et Pain pour le prochain soutiennent l'initiative pour des multinationales responsables ?

  • 1

    Les droits humains, c'est du sérieux

    Si le Conseil fédéral prend au sérieux les droits humains que consacre notre Constitution, il doit alors veiller à ce que le secteur privé, et donc le milieu des entreprises, les respecte dans le monde entier.
  • 2

    Composer avec les avantages mais aussi les inconvénients de chaque pays

    Il est inacceptable que des multinationales puissent profiter de la fiabilité du système judiciaire suisse car elles y sont domiciliées, mais qu'elles fassent leur beurre dans des pays où les atteintes des droits humains ne font l'objet d'aucune sanction.
  • 3

    Une responsabilité globale pour des activités mondiales

    Tandis que le droit international protège les activités économiques et les investissements, il n'existe aucune loi définissant des obligations en matière de droits humains et d'environnement pour les entreprises. Mondialisation de l'économie et mondialisation des responsabilités doivent aller de pair.
  • 4

    Pas de pouvoir sans responsabilités

    Lorsque les lois et les gouvernements ne sont pas suffisamment forts pour imposer le respect des droits humains, c'est aux entreprises, de par leur pouvoir, de le faire d'elles-mêmes. C'est ce qu'affirment les principes directeurs relatifs à l'entreprise et aux droits de l'homme auxquels ont souscrit tous les Etats-membres des Nations Unies, y compris la Suisse, en 2011.
  • 5

    50 ans d'expérience nous donnent raison

    Travailleurs exploités, eaux polluées et persécutions comptent parmi les conséquences d'activités économiques irresponsables auxquelles Pain pour le prochain est confrontée au quotidien. Les dégâts sont parfois irréversibles, c'est pourquoi les aspects préventifs du devoir de diligence sont prioritaires à nos yeux.
  • 6

    Une économie au service de l'humain

    L'économie doit être assujettie à l'humain et non l'inverse. En effet, les entreprises font partie intégrante de la société et doivent, à ce titre, contribuer à son bien-être.

Soutenez avec nous les droits humains