Le vendeur de téléphone mobile en détail

Swisscom: moyen

Swisscom n’a pas de directives concernant le benzène, mais une politique d’approvisionnement claire (norme SA8000) visant l’amélioration des conditions de travail. Elle a une équipe RSE de sept personnes, adhère aux initiatives de la branche, contrôle ses fournisseurs et propose des produits plus éthiques.

Avec 58% des points totaux Swisscom est classée « moyen ».

Swisscom a rempli le questionnaire envoyé par Action de Carême et Pain pour le prochain. L’évaluation s’appuie en outre sur les informations accessibles au public sur le site de Swisscom ainsi que sur les rapports d’activité de l’entreprise. 

Swisscom

Les valeurs indiquées sont calculées en pourcentage du maximum de points réalisable.

En savoir plus sur les différents critères

Politique d’achat

Swisscom a adopté une politique d’achat durable, que l’entreprise exige de tous les fournisseurs (marques de téléphone). Swisscom obtient le maximum de points sur 20 points.

 

Département RSE

Swisscom dispose d’un département « durabilité et responsabilité sociale » (200 % de poste de travail EPT). Sept personnes constituent l’équipe centrale de RSE. Deux personnes s’occupent exclusivement du caractère durable des achats. Dans ce domaine, Swisscom obtient 4 points (le maximum).

 

Politique vis-à-vis de l’utilisation de benzène et mesures adoptées

Swisscom n’a aucune ligne directrice explicite vis-à-vis de ses fournisseurs concernant l’utilisation de benzène. Ceux-ci ne proposent aucune formation spécifique, ni d’informations particulières à leurs ouvriers et leurs ouvrières concernant l’utilisation de benzène, et cela n’est pas non plus exigé par Swisscom.
Swisscom ne demande pas à ses fournisseurs d’exclure le benzène du processus de production et n’exige pas non plus d’alternatives au benzène. Swisscom ne publie aucune liste des produits chimiques interdits sur son site Internet.

Pour ce qui concerne d’autres produits chimiques dangereux pour la santé, Swisscom s’engage, par le biais d’une extension contractuelle de sa responsabilité sociale d’entreprise (Corporate Responsibility), sur la qualité écologique du produit. En outre, l’entreprise exige de ses fournisseurs qu’ils réalisent sur place des contrôles médicaux réguliers des ouvriers qui, dans leur travail, entrent en contact avec d’autres substances dangereuses pour la santé. Mais le benzène n’est pas pris en compte dans les contrôles. Swisscom obtient ici 3 points sur 14.

 

Audits

Swisscom réalise des enquêtes (audits) dans les entreprises de ses fournisseurs, afin de vérifier que ces derniers respectent les normes d’achats durables. Ces enquêtes sont réalisées par des entreprises d’audit externe, par le biais d’une coopération avec la « Joint Audit Cooperation » (JAC)* et par le biais d’une évaluation interne (Self Assessment) via la plateforme EcoVadis. Les audits comportent des questions sur la santé, la sécurité, les horaires de travail, l’environnement, le travail des enfants et le travail forcé ainsi que sur divers produits dangereux pour la santé. Il n’existe cependant aucune question spécifique sur le benzène. Joint Audit Cooperation est un organe qui ne travaille pas avec des ONG (il n’est donc pas considéré comme adoptant une méthode impliquant des acteurs multiples). C’est pourquoi l’entreprise n’obtient qu’un seul point (les audits réalisés par des ONG comptent pour 2 points). Swisscom obtient 6 points sur 8.

 

Produits éthiques et durables

Depuis mai 2016, Swisscom propose le Fairphone 2 dans son assortiment. Une opération qui a été le fruit d’intenses négociations avec Bas van Abel, le PDG de Fairphone. Celui-ci avait été invité par Pain pour le prochain et Action de Carême à intervenir dans le cadre du symposium « Du sang dans notre téléphone portable ? » que les deux institutions ont organisé en automne 2013 dans le cadre de la campagne « High Tech – No Rights ? ». A cette occasion, il a présenté le premier Fairphone. Swisscom avait également participé activement au symposium.

Fairphone 2 fait partie des produits proposés par Swisscom et peut être commandé en ligne par l’intermédiaire de Digitec ; il n’est cependant pas en vente dans les magasins Swisscom. Jusqu’ici, le vente du Fairphone ne représente qu’une petite partie de son chiffre d’affaires. Swisscom n’obtient dans ce domaine qu’1 point sur 2.

 


 


* JAC est un collectif d’entreprises de télécom créé afin de vérifier et évaluer l’application de la responsabilité sociale d’entreprise (RSE) dans les centres de production des importantes sociétés multinationales ICT, pour les évaluer et poursuivre son développement. Dans le cadre du réseau Joint Audit Cooperation (JAC), Swisscom a mené depuis 2010, avec dix autres entreprises de télécom plus de 200 audits auprès de fournisseurs dans 22 pays.

Nos revendications

Forderungen Benzol IT-Produktion CSR

Nous exigeons que Swisscom

  • s’engage dans le GeSI (Global e-Sustainability-Initiative) et qu’elle favorise la mise en place d’un groupe de travail « stop-benzène ».
  • vende le Fairphone dans leurs magasins et pas uniquement en ligne via Digitec.