Un stand pour la Campagne œcuménique

Qu’il s’agisse de tomates, de concombres ou de pain, tous sont issus de semences. Les semences produisent de la nourriture et cette nourriture est, entre autres, vendue sur les marchés. Notre calendrier de carême vous emmène cette année à travers les marchés du monde.

Et si vous organisiez votre propre stand, au marché, ou ailleurs ? Placez-le devant l’église, au marché hebdomadaire local ou sur la place du village et portez ainsi la Campagne œcuménique 2020 à l’extérieur de votre paroisse. Il n’y a pas de limites aux possibilités d’un tel stand. Voici quelques idées :

Téléchargez notre affiche sans texte pour faire la promotion de votre stand.

Téléchargez notre affiche avec texte pour faire la promotion de votre stand.

Ci-dessous quelques idées en lien avec l’action « stand du marché ». Si vous souhaitez partager une autre idée, envoyez-la nous à l’adresse : info@sehen-und-handeln.ch

 

En Suisse aussi, il existe des variétés de semences traditionnelles et l’échange de graines fait partie d’une longue tradition. Organisez un échange de semences et apportez/proposez des semences locales, comme des semences de légumes ou de fleurs, pour les échanger. De cette façon, vous pouvez transmettre des variétés intéressantes et rares. Les gens peuvent venir sur votre stand, apporter leurs propres semences et les échanger contre d’autres variétés. Ainsi, vous entrez en conversation et vous avez l’occasion de parler des semences et des raisons pour lesquelles il est important de préserver les variétés locales.

Le calendrier de carême est également apprécié par de nombreuses personnes en dehors des paroisses. Malheureusement, il n’atteint pas toujours tout le monde. Distribuez le calendrier de carême à des personnes qui n’ont jamais entendu parler de la Campagne œcuménique.

Faites un stand pour attirer l’attention sur les problèmes des familles paysannes des pays du Sud, qui éprouvent de plus en plus de difficultés à produire et à échanger des semences de manière traditionnelle. Parce que seules les personnes sensibilisées sont prêtes à agir.

Pourquoi ne pas combiner notre journée traditionnelle de vente de roses avec un stand au marché ou ailleurs ?

?????????????????
Vendeurs de roses à Lausanne en 2016.
DSC_0031

Le pain se compose de céréales et celles-ci sont des graines sous leur forme originelle. Préparez un pain du partage et vendez-le sur un étal au marché pour une bonne cause, pour nos projets dans les pays du Sud. Comme le font beaucoup de boulangeries qui participent à l’action Pain du partage dans toute la Suisse depuis de nombreuses années.

Boulangerie Le Cygne Blanc
brot_diverses
tirelire pain du partage

Une autre façon de rendre la campagne œcuménique visible est de réutiliser les palettes de la campagne 2017. Plantez-y des graines que vous avez déjà échangées en bourse, par exemple, et récoltez ensuite les légumes. Vous pouvez aussi utiliser nos graines de tomates (Black Cherry) – à partir de la récolte, vous pouvez récolter des semences pour l’année suivante.

neuland-P3191892
neuland-IMG_5005
neuland-IMG_4431
neuland-Neuland2
neuland-IMG_6032
neuland-St_Peter_Gebi

Bien sûr, vous pouvez aussi combiner différentes idées – ou utiliser les vôtres.

Que vous organisiez une bourse d’échange de semences, que vous mettiez en place un stand au marché classique ou que vous participiez à la vente de roses – envoyez-nous une photo de votre action à l’adresse info@sehen-und-handeln.ch. Nous sommes toujours enthousiasmé-e-s par la créativité et la passion qui animent les personnes engagées des paroisses. Ensemble, nous pouvons faire la différence pour un monde meilleur.