Un avenir pour femmes et jeunes ougandais

Le village ougandais de Kanoni semble pris au piège de la pauvreté. L’agriculture y est le seul débouché et les jeunes qui terminent leur scolarité obligatoire n’y trouvent pas de travail. Le quotidien des familles est très dur : elles n’ont généralement pas assez d’argent pour payer l’écolage et subvenir à leurs modestes besoins.

Des perspectives et des activités économiques porteuses

Grâce à des cours de couture et de phytothérapie, les femmes obtiennent des revenus supplémentaires et l’état de santé de la population s’améliore. Quant aux jeunes, ils suivent, durant l’école primaire déjà, des formations à divers métiers manuels. Des débouchés leur sont ainsi ouverts même s’ils ne peuvent pas fréquenter une école secondaire.

Ces femmes et ces jeunes ont ainsi la possibilité d’améliorer leur quotidien et de devenir acteurs de leur destin


Ouganda

Démographie galopante, pénurie d’aliments et manque de débouchés pour les jeunes : l’Ouganda fait face à de nombreux défis. En versant un don, vous favorisez la formation des femmes et des jeunes en Ouganda.

« Depuis que nous, les femmes, avons notre propre revenu, la situation s’est améliorée pour tout le monde. Les cours ont aussi favorisé la cohésion du village, et j’en suis très heureuse. »

Norah (à gauche), mère et phytothérapeute (Ouganda)


 

Si vous désirez verser un don pour ce projet, veuillez indiquer le numéro 2018U07 (Etre Partenaires)


 

Soutenez les bénéficiaires de nos projets

1

Merci pour votre soutien

Quel montant souhaitez-vous donner ?

Voir et agir

D'autres projets d'Action de Carême et Pain pour le prochain

Des filets pleins à craquer sur les côtes du Sénégal

Autrefois, les fonds de pêche du Sénégal comptaient parmi les plus poissonneux au monde. Aujourd’hui, les pêcheurs ne joignent plus les deux bouts.

Plus

Des aliments sains pour les citadin-e-s pauvres de Bolivie

Dans l’espoir d’une vie meilleure, des familles indigentes émigrent chaque jour dans la ville d’El Alto. Or la réalité est tout autre.

Plus

De meilleures conditions de travail pour des couturières au Vietnam

Au Vietnam, les couturières travaillent généralement dans des conditions épouvantables.

Plus

L’égalité des droits pour les autochtones d’Inde

Aujourd’hui encore, beaucoup d’Adivasis vivent sur les plantations de thé. Ils s’appauvrissent et n’ont plus suffisamment à manger.

Plus

Une formule contre la pauvreté au Honduras

Au sud, les petits paysans manquent de moyens techniques pour transformer les fruits récoltés. C’est pourquoi de la nourriture précieuse pourrit.

Plus