Des femmes et des hommes du monde entier interpellent le SECO

«Cher Secrétariat d'État à l'économie (SECO)»

« Ils ont essayé de nous enterrer. Ils ne savaient pas que nous nous étions des graines », dit un proverbe mexicain. Il en va probablement de même pour tous les agriculteurs et agricultrices de Malaisie et de nos organisations partenaires en Afrique, en Asie et en Amérique latine, qui font tout leur possible chaque jour pour défendre leurs moyens de subsistance et leurs droits. Ils résistent également aux restrictions imposées par la Suisse.

La Suisse négocie actuellement un accord de libre-échange avec la Malaisie. L’accord contient un passage qui menace le système traditionnel de semences des paysannes et des paysans malaisiens. Ceci est inacceptable pour Action de Carême et Pain pour le prochain. Dans des lettres de protestation adressées au Secrétariat d’État à l’économie (SECO), les deux œuvres ainsi que leurs partenaires dans les pays du Sud ont demandé que ce passage soit supprimé de l’accord de libre-échange.

Des milliers de personnes du monde entier ont, elles aussi, adressé une lettre au Seco. Nous savons reçu une photo de leur missive. Au total, 1325 photos avec 2357 personnes de 11 pays différents nous sont parvenues que vous pouvez voir ci-dessous. Il est dans l’intérêt de toutes et tous de renforcer la diversité des semences et les systèmes traditionnels d’échanges de semences agricoles dans le monde entier.

Le Seco a répondu à l’appel des auteurs de la lettre par une prise de position que nous critiquons et à laquelle nous avons répondu sur les points les plus injustes.

221 photos de Malaisie, 91 du Honduras, 54 du Guatemala, 191 du Burkina Faso, 439 du Sénégal, 88 du Bénin, 52 du Népal, 5 du Kenya, 3 d’Afrique du Sud, 18 des Philippines et 163 photos de personnes de suisse.

Soutenez notre travail pour garantir une agriculture qui préserve notre avenir

Votre don est une contribution précieuse pour permettre aux agricultrices et agriculteurs de défendre leurs droits