Coronavirus

Informations sur les implications du coronavirus sur les différentes actions et les événements de la campagne 2020

17.03.2020

Informations sur les implications du coronavirus sur les différentes actions et les événements de la campagne 2020

Ci-dessous vous trouverez, pour chaque action ou manifestation liée à la campagne, un point de situation, les conséquences pour l’action ou l’événement et les possibilités qui s’offrent à vous de participer et soutenir la campagne tout en observant les directives ordonnées par le Conseil fédéral pour endiguer le coronavirus.

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et nous vous remercions chaleureusement pour votre soutien et votre solidarité.

Situation 

Cette année, pour la première fois en dix-sept ans d’existence, la traditionnelle « Journée des roses équitables » n’aura pas lieu. En effet, la vente de roses proposée dans le cadre de la Campagne œcuménique d’Action de Carême, Pain pour le prochain et Être Partenaires est annulée.

Conséquences

Aucune des 80 000 roses commandées ne sera vendue et les recettes normalement reversées aux projets des trois organisations dans les pays du Sud ne seront pas générées.

Ce que vous pouvez faire pour nous soutenir

Nous avons développé une application qui permet à tout un chacun d’offrir une rose virtuelle et faire un don pour nos projets d’aide au développement. Cette application s’appelle « Give a rose » et vous pouvez la télécharger dans Apple Store ou Play Store à cette adresse.

Nous vous serions très reconnaissants de diffuser – par sms, whatsapp ou courriel – à votre famille et à vos proches le message suivant : Avec l’application « Give a rose », tu peux offrir une rose virtuelle à tes proches et soutenir les projets d’aide au développement de Pain pour le prochain et d’Action de Carême. Une rose coûte CHF 3.- et un bouquet CHF 25.-. Merci pour ta solidarité

Situation 

Il est de la responsabilité des organisateurs des soupes de carême de prendre la décision sur le maintien ou non de la soupe. Action de Carême et Pain pour le prochain recommandent expressément d’annuler les soupes de carême en conformité avec les mesures de protection de la population édictée par le Conseil fédéral. La venue de notre hôte de campagne Octavio Sanchez a été annulée et les collaborateurs de Pain pour le prochain et Action de Carême n’interviendront pas tant que les mesures du Conseil fédéral ne le permettront pas.

Conséquences

Action de Carême et Pain pour le prochain ne pourront pas compter sur l’argent récolté lors des collectes organisées à l’occasion des soupes de carême. Cette diminution financière aura des répercussions sur nos capacités à soutenir les projets d’aide au développement dans les pays du Sud.

Ce que vous pouvez faire pour nous soutenir

Nous vous proposons de faire votre « Mini soupe de carême » à la maison et de nous faire un don en ligne ou par e-banking en utilisant notre IBAN : CH70 0900 0000 6070 7707 2 ou notre CCP 60-707707-2

Vous pouvez préparer votre soupe maison ou commander un paquet de soupe à la crème de riz biologique de Morga sur nos shops Action de Carême ou Pain pour le prochain. Cette soupe peut être complétée par des légumes frais. Un paquet suffit pour cinq portions.

Situation 

Au regard de la situation exceptionnelle actuelle, vivre la démarche des semaines de jeûne telle que proposée dans le cadre de la campagne œcuménique n’est, hélas, plus possible. Pain pour le prochain et Action de Carême recommandent expressément d’annuler les rencontres entre jeûneurs en conformité avec les mesures de protection de la population édictée par le Conseil fédéral. Par ailleurs, notre doctoresse référente ne pourra plus assurer sa permanence, car elle doit s’engager sur d’autres fronts, afin de soigner les victimes de cette pandémie.

Conséquences

Action de Carême et Pain pour le prochain ne pourront pas compter sur l’argent récolté lors des semaines de jeûne. Cette diminution financière aura des répercussions sur nos capacités à soutenir les projets d’aide au développement dans les pays du Sud.

Ce que vous pouvez faire pour nous soutenir

Nous conseillons au groupe de jeûneurs de reporter leur semaine de jeûne ou de faire la semaine de jeûne chacun et chacune chez soi en utilisant le téléphone, les logiciels d’appels téléphoniques via internet, les applications de messagerie ou les réseaux sociaux pour rester en contact. Veuillez contacter votre responsable de groupe ou la coordinatrice des groupes de jeûneurs pour plus d’informations sur la forme de votre semaine de jeûne.

Situation 

En application des mesures de protection de la population édictée par le Conseil fédéral pour endiguer la propagation du coronavirus, Action de Carême et Pain pour le prochain annulent tous les événements prévus jusqu’à la fin de la campagne le 12 avril 2020. La venue de notre hôte de campagne Octavio Sanchez a été annulée et les collaborateurs de Pain pour le prochain et Action de Carême n’interviendront pas – lors de conférences, soupes de carême ou tout autres événements – tant que les mesures du Conseil fédéral ne le permettront pas.

Conséquences

Pain pour le prochain et Action de Carême ne pourront pas compter sur la participation libre et consciente prévue à l’issue des conférences. Cette diminution financière aura des répercussions sur nos capacités à soutenir les projets d’aide au développement dans les pays du Sud.

Ce que vous pouvez faire pour nous soutenir

Nous vous proposons d’assouvir votre souhait d’en savoir plus sur la thématique des semences en consultant ces films d’animation ou en lisant notre journal Perspectives. Nous vous invitons également à nous verser le montant de votre choix par un don en ligne ou par e-banking en utilisant notre IBAN : CH70 0900 0000 6070 7707 2 ou notre CCP 60-707707-2.

Cette action n’est pas impactée par le coronavirus. À ce jour, plus de 1’000 paysannes et paysans du monde entier ont adressé une lettre au Secrétariat d’État à l’économie (SECO) et nous vous invitons à soutenir cette action en écrivant, vous aussi au SECO.

Situation 

Les magasins d’alimentation restant ouverts, l’action Pain du partage est maintenue dans toutes les boulangeries inscrites à l’action.

Conséquences

Le ralentissement des activités dans tout le pays et les mesures à suivre liées aux distances de sécurité auront des conséquences sur la fréquentation des boulangeries et, fatalement, sur les résultats financiers de notre action « Pain du partage ». Cette diminution financière aura des répercussions sur nos capacités à soutenir les projets d’aide au développement dans les pays du Sud.

Ce que vous pouvez faire pour nous soutenir

Tout en respectant les mesures de protection édictées par le Conseil fédéral nous vous invitons à acheter votre pain dans une boulangerie qui participe à l’action « Pain du partage » et que vous pouvez trouver sur notre google maps.

En application des mesures de protection de la population édictée par le Conseil fédéral pour endiguer la propagation du coronavirus, Action de Carême et Pain pour le prochain annulent toutes leurs activités qualifiées à risque selon l’office fédéral de la santé publique et ceci jusqu’à la fin de la campagne le 12 avril 2020.

Conséquences

Les pertes financières pour Pain pour le prochain et Action de Carême seront très importantes. En effet, la grande majorité des dons effectués durant la campagne sont le fruit d’action ou de manifestations concernées par les mesures d’interdiction ordonnées par le Conseil fédéral. Cette diminution financière aura de lourdes répercussions sur nos capacités à soutenir les projets d’aide au développement dans les pays du Sud.

Ce que vous pouvez faire pour nous soutenir

Dons en ligne : notre page don

Dons par e-banking : IBAN : CH70 0900 0000 6070 7707 2

Dons par bulletin de versement : CCP 60-707707-2

Participer à l’action « Pain du partage » : boulangeries qui participent

Faire un don avec l’application « Give a rose ».

Documentation et films

Comprendre les enjeux sur les semences

Prenez le temps de visionner notre sélection de films d’animation sur la thématique des semences. Vous découvrirez les enjeux pour l’agriculture de demain.