Dialogue | La sobriété joyeuse

 
La sobriété joyeuse comme destination de la transition écologique et sociale questionne en profondeur nos modes d’être et de vie, aux plans individuel et collectif. Elle suppose de se libérer de la démesure consumériste à travers notamment une réorientation de notre puissance de désir, un travail sur notre peur du manque et de la mort, le soin apporté à des relations profondes avec soi-même, les autres, la Terre et le mystère du plus grand que soi. Elle peut être facilitée et amplifiée par le choix de cheminer à plusieurs et d’ainsi s’entre- aider et s’encourager dans un vivre-ensemble durable qui soutient à la fois les différents rythmes de chaque personne mais également l’environnement et les générations futures.
 
Cette conférence est en collaboration avec la Campagne œcuménique d’Action de Carême et Pain pour le prochain. Ce cycle en entier est organisé conjointement entre la Formation d’adultes de la région Morges-Aubonne, le Laboratoire de transition intérieure (EPER & Action de Carême), la Transition écologique & sociale de l’EERV et la ferme du Petit-Bochet à Gimel.
 
Dans le cadre du cycle « Bonheur et sobriété »

Prix : chapeau à la sortie

Intervenant.e.s: 

Sociologue et écothéologien, Michel Maxime Egger est auteur de plusieurs essais sur l’écospiritualité, l’écopsychologie et le consumérisme. Il est responsable du Laboratoire de transition intérieure (EPER & Action de Carême). Il co-dirige la collection « Fondations écologiques » aux éditions Labor & Fides et anime le réseau Trilogies.

Travailleuse sociale et maraîchère, Marie-Fleur Baeriswyl est co-fondatrice et habitante de la ferme associative du Petit Bochet. Elle est animatrice du travail qui relie et Présidente de l’association Eurasia, pour l’innovation sociale et la compassion en action.

Quand ?

jeudi, 17. mars 2022

20h-21h30

Où ?

En ligne et à Morges sur place (Rue des charpentiers 11)