ANNULÉ | L’attention au monde

Sur les pas de Simone Weil et Rosa Luxemburg

Alors que nos mondes se défont et que nos milieux de vie sont menacés, où trouver les forces pour s’engager face à un désastre qui souvent excède la pensée et qui, comme l’écrivait Rosa Luxembourg dans ses lettres de prison à propos de la guerre, est trop grand pour qu’on se lamente à son sujet ?
Simone Weil et Rosa Luxemburg n’ont pas marché au pas des idéologies révolutionnaires, ni des institutions, que ce soit l’Église pour la première ou le Parti pour la seconde. Le sentiment intime qu’elles partagent d’être chez elles dans le monde, sur la Terre – contrairement à d’autres postures militantes surplombantes – leur a donné une capacité d’empathie envers les êtres humains qui puise à celle qu’elles éprouvent, chacune à leur manière, à l’égard de la nature.
L’attention concrète au monde et le refus de la force, qui furent au cœur de la pensée de Simone Weil, sont une source essentielle de l’action politique.

Dans le cadre du cycle de conférences et ateliers « Spiritualité et engagement : les voies de la personne méditante-militante »

Conférence suivie d’un atelier le 15 mars

Oratrices / Orateurs

Partenaires

Nouvelle Acropole Lausanne
Eurasia
Aumônerie EPFL-UNIL
Editions Jouvence