Industrie électronique et produit hautement toxique

Smartphone: le benzène tue

25 octobre 2016

Des revendeurs suisses prêts à s'engager pour des smartphones sans benzène

La pression exercée sur les revendeurs suisses de téléphonie n’a pas été vaine. Les directions de Swisscom et Sunrise ont rapidement réagi à notre appel. Quant à Salt et Mobilezone, vos quelques 5’000 courriels n’auront pas suffi pour instaurer un dialogue sur leur responsabilité face au benzène.

Les réactions des quatre revendeurs suisses

Cinq jours après le début de notre campagne et le lancement de notre pétition, Swisscom réagissait à nos revendications. Dans sa prise de position, Swisscom affirme être prête à agir au sein d’initiatives de la branche, principalement le GeSI (Global e-Sustainability Initiative) et la Joint Audit Cooperation (JAC), afin que le benzène ne puisse plus être utilisé dans le processus de fabrication des appareils électroniques de telle manière que les ouvrières et les ouvriers se retrouvent, sans protection, en contact direct avec le produit.

L’opérateur a réagi positivement à notre campagne « stop-benzène ». Disposé à communiqué, le revendeur en télécommunication nous a informés – lors d’une première réunion – vouloir intégrer dans leur rapport d’audit la question du benzène ainsi que d’autres substances nocives. Depuis 2014, Sunrise mène ses propres enquêtes auprès de ses fournisseurs. Cette procédure ne répond pas à nos critères puisque les audits sont réalisés par Sunrise et ne peuvent être considérés comme indépendants. Ces enquêtes ne reflètent pas la réalité quotidienne des travailleuses et travailleurs qui confectionnent le matériel commandé par Sunrise.

Une délégation des organisations Pain pour le prochain et Action de Carême s’est rendue le 26.09.2016  au siège de Salt à Renens. Son but était d’établir un dialogue avec l’opérateur au sujet de l’utilisation du benzène, un produit cancérigène. Les dirigeants des deux organisations n’ont pas pu franchir le sas d’entrée de l’opérateur.

L’opérateur n’a pas retourné notre questionnaire et nous a répondu par courriel : « … en notre qualité d’entreprise commerciale, nous n’avons que peu d’influence sur les conditions de travail des ouvriers et des ouvrières dans les unités de production et nous dépendons des quelques acteurs sur le marché. ». Depuis, et malgré vos quelques 5’000 courriels adressés au directeur de Mobilezone, nous n’avons plus de nouvelle !

Prochaines étapes

Nous allons poursuivre le dialogue avec Swisscom et les accompagner dans leur mise en place d’une politique face au benzène. Nous les soutiendrons également dans leurs démarches sur un plan international au sein de l’initiative GeSI pour abolir le benzène des chaînes de production. Quant à Sunrise, nos prochaines discussions permettront de planter les premiers jalons pour renforcer leur politique de responsabilité sociétale. Pour rester informé, inscrivez-vous à notre newsletter.

Pour en savoir plus sur le benzène et nos revendications envers Salt

Ce clip de moins de 2 minutes a été tourné lors de notre action devant le siège de Salt à Renens le 26.09.2016.

Le film « Who Pays the Price ? » d’Heater White

Le film sera projeté au Festival du Film et Forum international sur les droits humains (du 10-19 mars 2017) et suivi d’un débat.

La presse en parle – RTS, journal de 08h, 27.09.2016


 

L’initiative pour des multinationales responsables a été déposée !

Kovi_Einreichung_martinbichsel_ch_051-1024x682

Le 10 octobre 2016, 120 00 signatures valides de l’initiative pour des multinationales responsables ont été déposées à la Chancellerie fédérale. Lors de la dernière campagne œcuménique d’Action de Carême et Pain pour le prochain, 3’000 paroisses suisses s’étaient mobilisées pour récolter des signatures.

Le message est clair: en Suisse, de nombreuses citoyennes et de nombreux citoyens exigent que les entreprises suisses respectent les droits de l’homme et l’environnement aussi à l’étranger .

Plus »

KOVI_header_rechts_f

Notre étude: les entreprises ne prennent pas les droits humains au sérieux

Toujours plus de violations des droits humains sont commises à l’étranger par des entreprises suisses, de manière directe ou via des filiales. Notre dernière étude montre comment les grandes entreprises suisses se positionnent et dans quelle mesure elles se donnent les moyens d’améliorer la situation. Les résultats sont accablants.

Plus d’informations sur les politiques de droits humains des entreprises suisses  »

Guatemala, San Miguel, Departement San Marcos

L’or chasse les familles paysannes de leurs terres

Burkina Faso IDHD

Au Burkina Faso, l’extraction de l’or est une malédiction pour les populations qui vivent autour des mines. Des villages entiers sont déplacés, des familles de paysans perdent leurs terres. Les mines à ciel ouvert laissent derrière elles de vastes zones détruites.

Lisez notre étude ainsi que des témoignages sur les conséquences de l’extraction minière.

Pour des multinationales responsables

KOVI_header_rechts_f

Pas d’économie sans éthique! Les multinationales domiciliées en Suisse doivent respecter les droits humains et l’environnement dans les pays en développement où elles agissent.
Plus »
Télécharger le formulaire de signature (pdf)

La Suisse, plaque tournante mondiale de l’or

Péptite

4 des 7 plus grandes raffineries d’or au monde se trouvent en Suisse. À elles seules, elles traitent 70% de l’or mondial. Leurs activités restent pourtant méconnues du public. En 2013, la valeur des exportations d’or depuis la Suisse montait à 118 milliards de francs. Un chiffre plus élevé que celui des secteurs horlogers et chimiques réunis.
Plus »

Notre dossier sur l’or

BROT_Dossier_0116_FR_web_Page_01

Le profit plus important que les droits humains?

Certaines activités de raffineries suisses à l’étranger violent les droits humains et l’environnement. Mais la politique suisse ne voit rien, n’entend rien, ne dit rien. Visionnez la performance théâtrale du 15 février 2016 sur la place fédérale à Berne.

Quel est le secteur où l’on enregistre le plus grand nombre de violations des droits humains dans le monde ?

Consulter l'agenda des événements

 Projets

Enfant-test-eau-polluée_695x450

Afrique du Sud: les firmes du secteur minier sous surveillance

En Afrique du Sud, Pain pour le prochain soutient la Bench Marks Foundation qui travaille avec les communautés affectées par l’exploitation minière. Elle s’emploie à ce que les entreprises du secteur respectent les droits humains et l’environnement. En savoir plus sur ce projet (pdf)

Kurzfilm_Burkina_ret

Burkina Faso: familles paysannes unies contre la faim

Au Burkina Faso, des familles paysannes sont déplacées ou perdent leurs terres à cause des mines. Avec Action de Carême, elles se forment à des techniques d’agriculture durables afin d’augmenter les récoltes et améliorer la fertilité du sol.
En savoir plus sur ce projet (pdf)


Pour en savoir plus

EricMokuoa_Hôte

Témoignage d’Afrique du Sud

Notre hôte de campagne Eric Mokuoa est en Suisse pour parler de son expérience avec les communautés victimes de l’industrie minière en Afrique du Sud.
Plus »

Dirty gold war_ret

Dirty gold war: dans les coulisses de l’or

Le film du réalisateur suisse Daniel Schweizer remonte la piste de l’or jusqu’au Brésil et au Pérou. Il met en évidence le rôle central de la Suisse dans ce commerce globalisé.
Plus »

????????????????????????????????????

Exposition itinérante

Un cube doré de 5m³ pour comprendre le rôle central de la Suisse dans le commerce de l’or et la face cachée des multinationales suisses à l’étranger. À Fribourg, Lausanne, Peseux et Sion.
Plus »

Share This